Produits ménagers

Arrêtons de polluer notre air intérieur! Et soyons sobres!

Les produits ménagers courants, eau de javel et consors, sont très toxiques pour nous et pour la planète. Ils contribuent (avec les colles, les peintures, les désodorisants et parfums d’ambiance courants), à polluer l’air de nos habitations de façon critique : l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur! Ces produits sont fabriqués suivant le principe qu’il faut désinfecter, tuer les microbes. Cela est désastreux car notre fonctionnement cellulaire est proche du fonctionnement microbien. En effet, l’organite cellulaire siège de la respiration cellulaire, la mitochondrie, est une ancienne bactérie, et notre digestion fonctionne grâce à de nombreuses bactéries. Nous vous proposons au contraire de supprimer la nourriture nécessaire au développement des microbes (en faisant toutefois une exception pour la cuvette des WC!).

Nous utilisons des produits simples, bicarbonate de soude, vinaigre d’alcool, acide citrique, issus de matières minérales très abondantes comme la craie et le sel ou des résidus agricoles comme la mélasse. Vous trouverez ici des informations sur ces produits, notamment leur impact écologique et leur toxicité.

Nécessaires précautions !

Comme ces produits sont actifs et ont un impact écologique, il faut les utiliser sobrement en protégeant ses mains, bien les étiqueter et les tenir éloignés des enfants. Nous insistons sur un étiquetage pour chaque récipient avec le nom du produit, sa composition et sa date de fabrication afin d’éviter les confusions avec le produit dont vous réutilisez l’emballage!

Veillez également à bien rincer les emballages de produits ménagers courants car certains mélanges produisent des gaz toxiques, par exemple le vinaigre ajouté à l’eau de javel .

Lessives

Fabriquons nous-même notre lessive parce que toutes les lessives industrielles, y compris bio, contiennent des ingrédients nuisibles à l’environnement et que ça revient beaucoup moins cher! 

Lessive au savon de Marseille pour 1 L de lessive:

  1. Rapper 30 gr de savon de Marseille
  2. Faite bouillir 1 L d’eau
  3. Verser l’eau chaude dans un saladier ou dans une casserole (feu éteint)
  4. Saupoudrer l’intégralité de vos copeaux de savon sur toute la surface l’eau. Afin d’éviter que les copeaux s’agglomèrent sur votre cuillère, NE PAS MÉLANGER ATTENDRE que les copeau fondent
  5. Saupoudrer le bicarbonate de soude, une cuillère à soupe entre-deux (ni bombée, ni rase).
  6. Saupoudrer les cristaux de soude, une cuillère à soupe entre-deux (ni bombée, ni rase)
  7. Mélanger doucement (surtout ne pas fouetter) jusqu’à ne plus sentir les cristaux de soude gratter sous le dos de votre cuillère à soupe. Vérifiez bien que les cristaux sont bien dissous en remontant quelques cuillerées du fond à la surface
  8. Lorsque le mélange est à température ambiante, transférer le dans votre bidon de lessive habituel ou dans une bouteille
  9. ATTENDRE au moins 12 h avant d’utiliser votre préparation (pour que la réaction chimique se termine)
  10. Secouer votre bidon avant de verser votre lessive dans votre verre doseur
  11. Mettre 100 ml (1 petit verre) par lessive

Lessive au lierre pour 1 L de lessive

  • cueillir 50 feuilles moyennes de lierre sans endommager la plante
  • laver à l’eau et retirer les queues
  • couper les feuilles grossièrement
  • mettre 30g dans 1 l d’eau à bouillir pendant 15 minutes dans une casserole – c’est une décoction
  • couper le feu et laisser reposer entre 12 h et 24 h – c’est une macération
  • filtrer à l’aide d’une passoire à thé ou d’un chinois, en pressant les feuilles à l’aide d’une cuillère pour extraire tout le jus
  • mettre 100 ml (1 petit verre) par lessive

Cette macération se garde 3 semaines à température ambiante moyenne (moins pendant les grandes chaleurs) et plusieurs mois au frigo. Nous n’avons pas essayé mais il est vraisemblablement possible d’utiliser des feuilles de lierre sèches car la saponine n’est pas volatile.

Le lierre contient un savon naturel, la saponine, que nous extrayons par simple décoction et macération. C’est une liane sempervirente : ses feuilles sont vertes toutes l’année. Elle rampe sur le sol et sur les objets verticaux, façades, troncs d’arbres ou haies, sans les endommager. Elle est très facile à trouver dans les quartiers pavillonnaires et les forêts. Voyez-la sur la planche botanique ci-après. Vous prendrez garde à le distinguer de la vigne vierge, une autre liane, dont les feuilles tombent en automne et ne contiennent pas de saponine.

La lessive au lierre convient pour tout votre linge. Cependant une sur-dose altère le noir. Mettez-en plutôt moins que plus et pesez bien vos feuilles fraiches.

Il existe également des formes ornementales de lierre bicolores vert et blanc. Nous ne savons si elles permettent de produire cette lessive!

Parfumer, détacher et blanchir le linge

Attention à mettre le moins possible de lessive (environ 100 ml, un petit verre)  et à laver à basse température, pour l’environnement et votre linge.
Nous avons arrêté de mettre des huiles essentielles dans la lessive car ça ne permettait pas de parfumer le linge (c’était donc du gâchis). À la place, nous vous conseillons d’utiliser un peu de vinaigre blanc en adoucissant, dans le compartiment dédié de votre machine à laver, et d’y rajouter quelques gouttes de l’huile essentielle de votre choix pour parfumer votre linge. Cependant, cela n’est pas très efficace pour parfumer le linge! En général, avec le temps, chacun-e s’habitue à ce que le propre ne sente rien. Si cela n’est pas votre cas ou pour une transition douce, vous pouvez utiliser un adoucissant bio en vrac que vous trouverez en Biocoop.

Pour le linge blanc, ajoutez 1 à 2 cuillères de percarbonate de soude directement dans le tambour.

Ces lessives sont moins détachantes que les lessives industrielles. Pour enlever les tâches, frottez-les avec du savon de Marseille vert avant le lavage ou utilisez des détachants simples tels que la terre de Sommières pour les tâches de gras.

La recette du magasine Kaizen (cliquez)

Elle semble donner de meilleurs résultats selon plusieurs de nos sympathisantes (nous ne l’avons pas encore testée). Elle est très simple mais nous ne pourrons pas vous la proposer lors de nos ateliers d’une heure car il faut intervenir au bout d’1 heure. Par contre, l’ajout des huiles essentielles en fin de recette ne permet pas de parfumer le linge (c’est donc du gâchis).

Ménage au vinaigre blanc ou à l’acide citrique

Tandis que 91% des produits ménagers ont des émissions cancérogènes, le vinaigre ou l’acide citrique si l’odeur du vinaigre vous incommode, vous permettra de laver vos sols et toutes vos surfaces sans (vous) polluer et à moindre coût.

Attention exceptions : éviter vinaigre et acide citrique dans certains cas :

  • sur les pierres calcaires comme le marbre, le ciment, les surfaces vernies et d’autres surfaces sensibles : faites un test dans un petit coin si vous n’êtes pas certain-e
  • sur les joints de caoutchouc : diluez le vinaigre pour éviter de les rendre poreux
  • sur les élastiques des vêtements (culottes, langes lavables…) et certains linges synthétiques.

Pour nettoyer le sol, ajoutez dans votre seau d’eau chaude de 5 l environ 1 bouchon de vinaigre ou 1 cuillère à soupe d’acide citrique. Nous avons entendu que l’eau chaude était inutile et serait donc du gâchis mais nous n’avons pas encore testé le ménage à l’eau froide!

Pour les surfaces et le fond de la cuvette des WC, vous pouvez augmenter les concentrations. Plein de recettes ici que nous n’avons pas toutes testées mais la source nous parait très fiable. Ici une recette que nous pratiquons depuis longtemps pour un détergent multi-usages avec un vinaigre à 8% d’acidité.  Pour du vinaigre plus concentré, pensez à diminuer la quantité.

Gel WC

Gel WC pour environ 200 ml de gel, ça rentre dans un pot de confiture moyen

  1. Dans une casserole diluer 2 cuillerées à soupe de fécule dans 200ml d’eau froide
  2. Faire chauffer à feu doux en remuant pendant quelques minutes jusqu’à obtenir un gel
  3. Hors du feu (pour éviter les émanations acides), incorporer 17 g d’acide citrique (soit une grosse cuillère à soupe)
  4. Puis ajouter 10 gouttes d’huiles essentielles antiseptiques, par exemple de citron et d’arbre à thé
  5. Verser le gel acide obtenu dans un simple pot en verre pour une utilisation à l’aide d’une éponge

La fécule peut être remplacée par 1.34g de gélifiant agar-agar ou gomme de guar et l’acide citrique par 170 ml de vinaigre, en gardant la même recette par ailleurs (les 200 ml d’eau à gélifier). L’acide citrique se vend en vrac au Biocoop du Rouennais. (Pour 300 ml d’eau, c’est 3 cuillères à soupe de fécule ou 2 g d’agar agar et 5g d’acide citrique ou 250 ml de vinaigre).

Pour un gel plus liquide utilisable dans un ancien flacon de gel WC tête courbée bien rincé il suffit de même moins de l’épaississant de votre choix (fécule, agar-agar…) ou de rajouter de l’eau jusqu’à obtenir la texture désirée . Nous ne pouvons pas vous dire combien d’épaississant mettre car nous n’avons pas fait le test! Ça devrait être moins d’une cuillère à soupe de fécule pour 200 ml d’eau.

Pastilles pour lave-vaisselle

Pour environ 10 pastilles moulées dans un bac à glaçons, mélangez 33 g des 3 poudres blanches suivantes, bicarbonate de soude, cristaux de soude, acide citrique, ainsi que 33 g de gros sel. Réalisez votre mélange dans un saladier moyen. Ajoutez 20 gouttes d’huiles essentielles antiseptiques, par exemple citron et lavandin. Puis incorporez progressivement un petit peu d’eau avec un spray pour humidifier les poudres tout en malaxant, mains gantées, jusqu’à obtenir une pâte vous permettant de faire une boule. Moulez dans un bac à glaçons. Attendez 12 h que le mélange sèche. Démoulez et conservez dans un bocal jusqu’à utilisation.

Attention à ne pas mettre trop d’eau!! Un excès d’eau déclencha la réaction des acides avec les bases en faisant disparaître les principes actifs.

Poudre pour lave-vaisselle

Pour 20 lavages : mélangez 200g de cristaux de soude, 150g de percarbonate de soude et 200g d’acide citrique dans un bocal. Utilisez 2 cuillères à soupe de cette poudre par lavage en pensant au sel adoucissant (du gros sel), au liquide de rinçage (vinaigre blanc) et à vérifier le filtre de la machine.