SERD 2019

La SERD, c’est quoi ?
La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, c’est un temps fort pour essayer de diminuer nos déchets et de consommer mieux ! Pensez réemploi, réparation, c’est éviter que notre jean, notre tee-shirt, mais aussi notre chaine hifi ou notre grille-pain finisse à la poubelle alors qu’après un repair café, il fonctionnera encore ! (Ademe)

Nous organisons le 23 novembre au sein de la Maison pour Tous de Sotteville 2 ateliers parents/enfants !

inscription au 02 35 72 31 05

un sur le zéro déchet à noël

et un stage spécial duo parent-ado pour fabriquer ensemble vos produits d’hygiène nature

Bonne semaine de réduction des déchets à tous !

M.A.S

Lutter contre le gaspillage alimentaire !

Le 16 octobre 2019 avait lieu la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire et l’association zéro déchet était sur le terrain !

A l’appel du REGAL réseau pour éviter le gaspillage alimentaire, nous avons proposé en collaboration avec Victoire du  Marché du Robec un stand d’information et de dégustation de recettes avec des légumes moches , du pain, des pelures…

Vous retrouverez ci dessous les recettes :

ELISA nous  a proposé :

Chutney de poivrons (de la cuisine de Doria)
Ingredients
 
3 poivrons rouges
2 oignons de Roscoff
2 cs d’huile d’olive extra vierge
3 cs de vinaigre balsamique
3 cs de sucre roux
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Épluchez les oignons et les émincer.
Coupez les poivrons en deux, les nettoyer et les émincer.
Dans une grande casserole, faire suer vos oignons et poivrons avec l’huile d’olive jusqu’à ce que le fond de casserole commence à se colorer. Déglacez avec un verre d’eau, décollez les sucs du fond de casserole, couvrir et laissez mijoter à feu doux pendant 20 min.
Ôtez le couvercle, poursuivre la cuisson en augmentant la température jusqu’à évaporation de l’eau.
Ajoutez le sucre, faire fondre en remuant sans cesse.
Baissez le feu et ajoutez le vinaigre balsamique et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le chutney compote (environ 5 min).
 
Pesto de fanes de carottes (femme actuelle)
  • Fanes d’une belle bottes de carottes
  • 2gousses Ail
  • 35g Pignon de pin
  • 100g Parmesan
  • Huile d’olive
  • Poivre

Lavez soigneusement vos fanes de carottes et épongez les. Épluchez votre ail et coupez le grossièrement.Dans votre robot, déposez les fanes de carottes, l’ail, le parmesan et les pignons de pin. Mixez par à coup pour éviter de cuire votre préparation avec le moteur. Ajoutez peu à peu l’huile d’olive.

Dès que votre préparation est lisse, vous pouvez arrêter de mixer. Réservez, dégustez de suite avec des pâtes ou alors faîtes moi comme, congelez le en petite portion.

Tartinade de carottes (Elle à table)

Ingrédients

  • 10 brins de coriandre
  • 3 cuillère(s) à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère(s) à soupe de graines de sésame

Préparation de la recette « Tartinade de carotte au gingembre »

  • 1.Pelez, lavez et coupez les carottes en rondelles.
  • 2.Faites-les cuire 15mn à la vapeur. Égouttez et laissez refroidi
  • 3.Pelez l’ail et le gingembre, puis hachez-les
  • 4.Rincez et essorez la coriandre et les cives.Émincez-les délicatement.
  • 5.Versez dans le bol du mixeur les carottes froides, le gingembre, l’ail, les cives et la coriandre. Salez, poivrez, ajoutez l’huile de coco et mixez très finement pour que le mélange soit aéré.
  • 6.Versez dans un bol, saupoudrez de graines de sésame et placez au frais 1 h.

Marie-Armelle nous a proposé :

Gateau salé de pain

220g de pain sec coupé en morceaux à ramollir avec 1/2 lait froid , bien malaxer ajouter 2 oeufs, éventuellement des restes de viandes ou lardons , ou comme moi uniquement un mélange d’épices poivron,tomates, ail…,(pas de sel car le pain est déja salé) 100g de gruyére rapé ou des restes de fromage à tartiflette.

remplir un moule à gâteau beurré ou huilé et mettre au four TH 6 pendant 30mn (attention si trop cuit sera sec)

A déguster tiède ou froid avec une salade verte !

En version sucrée :

220g de pain sec en morceaux ramolli avec 1/2 lait froid, 80g des ucre cassonade, 1 tasse de raisin réhydraté, des morceaux de dattes, de pruneaux, d’abricots sec.. bref les fonds de placard et vous aurez après cuisson un délicieux pudding !

Gelée de pelures de pommes  (une fille en transition vers le ZD)

Cake aux bananes (parfait pour utiliser les bananes à peau noire )

Et vous quelles sont  vos recettes ?

Documentation : site du REGAL Normandie où vous trouverez des brochures, informations sur le gaspillage alimentaire

article zéro gaspi du 23/11/2017 sur notre blog

M.A.S

Retour sur l’ accueil bénévoles du 24 octobre 2019

Bonjour à tous, vous aviez souhaité nous rejoindre , et vous êtes venus nombreux pour ce dernier apéro de l’année 2019 !

Nous vous avons présenté l’association, la démarche de réductions des déchets (Les 5 R), et les groupes de travail pour ceux qui veulent s’investir un peu plus que la tenue de stand ou les ateliers. Autour d’un apéro zéro déchet zéro gaspillage alimentaire nous avons pu échanger entre nous !

Vous n’avez pu nous rejoindre ? pas de problème nous intégrons les futurs bénévoles directement aussi sur nos actions , il suffit souvent de parler de ce que vous faites déja et vous serez toujours accompagnés d’un « ancien »

Nos besoins ?

Des personnes intéressées pour rejoindre :

Le groupe de compostage collectif (accompagnement des collectifs de voisins mis en place par la métropole)

Le groupe de travail de « mon commerçant zéro déchet »

Le groupe de travail « lutte contre le gaspillage alimentaire »

L’équipe des ateliers cosméto ou ménager

Les tenues de stand ou actions ponctuelles (A venir le 29 novembre le green friday en opposition au black friday)

Contact par mail à l’adresse zerodechetrouen@zerowastefrance.org

Vincent et Marie-Armelle

Une Famille Normande vers le ZD- Le recyclage !

Le recyclage, l' »up-cycling », les brocantes, les foires à tout…Bref, le R de Ré-utiliser 
Depuis nos premiers achats d’occasion…
Il y a un 16 mois, naissait notre petit rayon de soleil. Et je dois dire que c’est là que nous avons pensé aux achats d’occasions. Bassinés par les besoins créés pour les nouveaux jeunes parents, affolés par les prix pratiqués en magasins de puériculture, nous nous étions tournés vers le bon coin, et Bambins Malins pour les vêtements. Je vous en parlais dans le tout premier article ZD je crois! Et bien depuis, je dois dire que nous avons étendu nos possibles! 
De nouveaux vêtements, mais pas de vêtements neufs! Avec la désormais célèbre application Vinted, plus besoin de courir les foires à tout, je peux tranquillement depuis mon canapé faire du shopping! Et tout ça en discutant avec les vendeuses, le plus souvent sympa ! Je dois dire que je vends aussi quelques pièces de mon armoire (même si je n’ai plus énormément de choses, je n’ai jamais été une fashion victim, et je donne de temps en temps à Emmaüs). C’est comme ça que pour ma seconde grossesse, j’ai pu me rhabiller à ma taille ! 🙂 Sans stress, livrée quasiment à domicile, en bas dans le village mon fleuriste fait point relais! Bien sur, pour les enfants j’adore aller en boutique d’occasion, c’est sympa aussi de pouvoir voir les articles! En campagne pour le moment, pas trop de boutiques d’occas’ pour adultes! 
Avec un peu d’huile de coude, on restaure, on bricole, on aménage notre cocon! Je dois dire que j’ai également découvert la satisfaction personnelle de redonner vie à de vieux meubles, de vieilles pièces de déco! Pour chiner, il y a moultes possibilités ; les traditionnelles foires à tout, Emmaüs, les vides-grenier, les magasins de vieux meubles (il y en a un nouveau juste à côté de chez nous!), sans oublier le bon coin, vinted (aussi pour la puériculture).Du coup, j’apprends beaucoup sur les techniques de base sur internet (vive les tuto youtube de Bernard qui ponce ses meubles anciens pour leur donner une seconde jeunesse!), je me suis fait un stock de pinceaux, papier de verre, et j’essaie de trouver les pépites qui s’intégreront parfaitement à notre maison! 
On peut dire aujourd’hui, et c’est un grand pas, car je crois qu’il y a encore quelques années j’étais comme beaucoup dans le « fast fashion », je consommais double en période de soldes, je n’allais pas voir l’étiquette « made in… » (surtout entre vous et moi « made by… », parfois j’imagine des enfants fabriquer mon t-shirt et je me dis : « ok, on va s’en passer !! »). La prochaine étape ? Essayer de consommer local même pour les vêtements (fait en France ce serait le top!) . C’est un budget, mais certainement plus durable et éthique que du vinted compulsif de vêtements fabriqués à fort fort lointain. 
En Normandie, … on cultive pas du lin textile? 
Sur ce, à la prochaine! 

Charlotte