SERD 2019

La SERD, c’est quoi ?
La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, c’est un temps fort pour essayer de diminuer nos déchets et de consommer mieux ! Pensez réemploi, réparation, c’est éviter que notre jean, notre tee-shirt, mais aussi notre chaine hifi ou notre grille-pain finisse à la poubelle alors qu’après un repair café, il fonctionnera encore ! (Ademe)

Nous organisons le 23 novembre au sein de la Maison pour Tous de Sotteville 2 ateliers parents/enfants !

inscription au 02 35 72 31 05

un sur le zéro déchet à noël

et un stage spécial duo parent-ado pour fabriquer ensemble vos produits d’hygiène nature

Bonne semaine de réduction des déchets à tous !

M.A.S

Mon commerçant zéro déchet !

Samedi L’association ZD Rouen a participé à l’action nationale de Mon commerçant zéro déchet lancé par Zéro Waste France : Un marathon !

 
marathon
9 bénévoles et une de nos stagiaires sont aller en binôme dans différents quartiers de Rouen et Sotteville pour démarcher des commerçants afin de les sensibiliser  et de les accompagner dans la réduction des déchets (utilisation d’emballages réutilisables et ou amenés par les clients, consigne…)
61005793_741888229559982_5513831774259511296_n
Chaque année, 100 milliards d’unités d’emballages plastiques jetables sont consommés en France générant toujours plus de déchets plastiques et un gaspillage considérable des ressources.
➡ Un geste simple et emblématique de la démarche Zero Waste peut réduire les déchets d’emballages : être servi.e dans son propre contenant. Et force est de constater que les commerçants de proximité comme les citoyens sont prêts : grâce à la campagne « Mon Commerçant Zéro Déchet » lancée en 2011 par Zero Waste France et à la mobilisation des groupes locaux, plusieurs centaines de commerçants ont déjà accepté d’apposer l’autocollant en vitrine indiquant qu’ils acceptent les contenants propres et secs de leurs clients. (source ZW france)
Sur les 68 commerçants démarchés, il y a eu peu de refus (certains occupés ou le responsable absent seront à nouveau démarché ) 39 ont accepté l’autocollant promouvant l’acceptation des contenants des clients . Ils seront ensuite référencés sur une carte accessible à tous.
Sujet à suivre donc …….
M.A.S

Marche pour le Climat le 8 décembre

7/12 annulation de la marche organisée par le groupe citoyen sur rouen

 
L’association zéro déchet a pour but de lutter contre les déchets et de démontrer qu’il est possible d’adopter de nouveaux comportements à travers des choix simples pour contribuer au respect de notre environnement. En effet la production d’ordures ménagères a doublé en 40 ans et 78% de celles-ci sont encore enfouies ou brûlées, générant des émissions directes de gaz à effet de serre (GES). Encore aujourd’hui, seules 19% sont triées et recyclées, et 3% subissent un traitement biologique (compostage ou méthanisation).
Aux émissions dues à leur traitement, il faut ajouter les GES émis durant le processus de production des biens de consommation avant qu’ils ne deviennent des déchets.

DES ÉMISSIONS DE GES TOUT AU LONG DU CYCLE DE VIE DU PRODUIT

Les matières premières constituent la première source d’émissions de GES. Les processus industriels d’extraction puis de transformation du matériau brut, couplés à son transport, généralement sur des milliers de kilomètres, sont ainsi très émetteurs de GES.
Le processus de fabrication du produit lui-même peut être également plus ou moins émetteur de GES suivant qu’il a été pensé ou non selon les règles de l’éco-conception et consomme ainsi plus ou moins d’énergie et de matières premières.
L’emballage du produit, encore majoritairement composé de plastique issu du pétrole, nécessite également beaucoup d’énergie pour sa fabrication, alors qu’il deviendra très rapidement un déchet.

LE TRAITEMENT DES DÉCHETS EST RESPONSABLE OFFICIELLEMENT DE 3% DES ÉMISSIONS TOTALES DE GES FRANÇAISES

La collecte et l’acheminent des déchets vers les centres de traitement se fait à 97% par camions, qui consomment du carburant et émettent de fait du CO2.
Les différents modes de traitement des déchets n’ont pas le même potentiel de pollution et de réchauffement climatique :

  • Le recyclage permet de conserver pour un nouvel usage l’énergie contenue dans les déchets, en évitant le recours à de nouvelles matières premières. Cependant, en France, le taux de recyclage reste très faible par rapport à d’autres pays européens. Malgré tout, le bénéfice du recyclage compense largement l’augmentation des collectes qu’il nécessite.
  • Le compostage des matières organiques contenues dans nos poubelles constitue une alternative aux engrais issus de la pétrochimie et particulièrement émetteurs de protoxyde d’azote (N2O). Bien contrôlé, le compostage permet de stocker le CO2 organique des biodéchets dans le sol.
  • La méthanisation est un procédé de fermentation (contrôlé et confiné) des déchets organiques. Il produit un résidu solide (pouvant être traité par compostage) et du biogaz contenant du méthane (CH4). Ce gaz peut être valorisé sous forme de chaleur, d’électricité ou de carburant, diminuant ainsi le recours aux énergies fossiles.
  • L’incinération en France, émet chaque année l’équivalent en CO2 de 2,3 millions de voitures. Des matières premières qui pourraient être réutilisées ou recyclées sont détruites. L’énergie « grise » utilisée pour les extraire, les transporter et les transformer, est ainsi gaspillée. L’énergie récupérée à l’issue de la combustion des déchets ne suffit pas à compenser cette perte de ressources.
  • La mise en décharge représente en France environ 16% des émissions de méthane. Malgré les dispositifs de captage, une partie des gaz issus de la décomposition des déchets organiques s’échappe dans l’atmosphère directement.

Les déchets et leur traitement sont donc l’aboutissement d’un mode de production énergivore et émetteur de GES. La première des solutions pour diminuer ces émissions est donc de réduire à la source la quantité de déchets produits.( source CNIID)
 Cependant, il suffit de faire un peu attention pour réduire massivement ses déchets, sachant qu’une personne en France produit en moyenne 590 kg d’ordures ménagères par an et que 100 Kg environ est compostable. Il s’agit de nager à contre-courant de cette société qui nous propose la sur-consommation comme liberté ultime!

Achat en vrac
Achat de seconde main
Confection de produits ménagers, de beauté
Réparation
Compostage
Alternatives à l’usage unique
 

 Ensemble réduisons nos déchets et le gaspillage alimentaire, arrêtons de (nous) polluer. Construisons le monde de demain, sobre, juste, solidaire et joyeux!

7/12 :ANNULATION par le groupe citoyen

Rejoignez-nous lors de la marche interassociations pour le climat du 8 décembre organisée par le groupe citoyen « il est encore temps » rendez vous 14h place de l’hôtel de ville Rouen, avec de quoi faire du bruit !

 

Black Friday ou Green Friday ???

En cette fin de semaine de la réduction des déchets, un des 5 R mais pas le moindre est REVENDIQUER !

Ce vendredi a lieu un des nombreux événements qui vous poussent à acheter toujours plus….
« Black Friday = tradition américaine qui invite les commerçants à casser leurs prix le temps d’une journée
Miroir aux alouettes = piège  en bois et miroirs aux reflets brillants qui attiraient les alouettes dans les filets des chasseurs
Voilà, avec ces 2 définitions tout est dit……………………………
Derrière la promesse aguicheuse de faire des économies, cette journée est  devenue un symbole de la surconsommation : selon une étude UFC Que choisir, alors qu’en 2016 le Black Friday a généré en France plus de 735 millions d’euros de dépenses, les promotions n’ont en réalité fait bénéficier aux clients que 2 % de réduction en moyenne. Une illusion qui n’est pas sans impact pour l’environnement puisque la surconsommation d’objets électroniques et de vêtements ne fait qu’accroître le nombre de déchets non recyclés, sans parler de la pollution générée par ces industries à qui on en demande toujours plus…
…Heureusement de nombreuses associations et initiatives  participent à détourner le regard de la société vers une consommation plus responsable et durable, à l’image du « Green Friday » lancé en 2017 par l’association ENVIE, qui comme son nom l’indique propose d’inverser les codes de nos pratiques de consommation en y insufflant un peu plus d’éthique, et Zero Waste France avec son « défi rien de neuf »
Article à lire :
La surconsommation (consoglobe)
Les chiffres de la consommation (ADEME)  
Alors saurez vous ne pas faire les alouettes le vendredi 23 novembre ???????  🙂 »
Source : une fille en transition vers le zéro déchet
 

Contre la surconsommation rejoignez le grand défi de zéro waste France :

rien de neuf
 

Soyez consom’ACTEURS !

Et si vous souhaitez nous retrouver pour partager les alternatives au neuf, nous serons de 10h à 12h près de la place de la cathédrale et de 13h à 14h place st sever !
M.A.S